Édito

L’année 2022 restera une année particulière pour Ciposa.

Elle est l’année qui verra le départ à la retraite de son directeur général.

 

Celle de la livraison de la première machine de garnissage entièrement automatique, la CIMOD ASG. Une machine qui prend en charge les composants directement depuis le vrac.

Celle encore de la co-fondation avec le groupe Recomatic de la société de développement software dgtis.

Je vous propose de revenir sur ces 3 faits marquants de ce début d’année au travers de deux interviews.

Ah j’oubliais, 2022 est aussi l’année où le souper de Noël des employés de Ciposa a eu lieu le 29 mars.

 

Bonne lecture.